Chambre de commerce et d’industrie de région Paca
Presse
Le reseau CCI
newsletter
Twitter  Youtube  LinkedIN  RSS
toutes
les actus
ouvrir
22-09-2020

Quelle marche à suivre en cas de Covid-19 dans l'entreprise ?

image
 

Pas d'affolement ! Si, parmi les salariés d'une entreprise, une personne est testée positive à la Covid-19, les services de l'Etat et de la Santé au Travail ont tout prévu. Face à un virus qui fait du zèle en Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'ARS, la Direccte et la Carsat Sud-Est insistent sur la conduite à tenir pour chasser l'intrus hors des locaux et protéger les collaborateurs.

Si jamais un cas confirmé de contamination au SARS-CoV-2 (tristement célèbre sous le nom de Covid-19 ou Coronavirus) se présente au sein de l'entreprise, malgré toutes les mesures barrières que rappelle l'INRS, l'employeur doit suivre  rigoureusement des étapes précises.

Covid-19 : prévention et marche à suivre en entreprise

Avant toute chose, le cas positif est immédiatement isolé, avec un arrêt de travail délivré par un médecin de ville. L'Assurance Maladie prend alors directement contact avec le salarié concerné. En simultané, l'employeur (chef d'entreprise, DRH ou référent Covid-19) identifie les cas à risque : ceux que l'on appelle les cas contacts. Qui sont-ils ? Tout collègue de travail ayant été à moins d'un mètre du cas positif (à la machine à café, à la pause-déjeuner...) sans mesures de protection, dans les dernières 48 heures ; toute personne ayant partagé un espace confiné (bureau, voiture, salle de réunion...) avec le cas confirmé pendant au moins 15 minutes. Comment traite-t-on ces cas contacts ? Ils doivent être isolés au moins 7 jours, mis en télétravail ou en arrêt par le médecin du travail ou le médecin traitant. Bien évidemment, ils doivent surveiller leur état de santé et guetter d'éventuels symptômes. En cas d'apparition des signes distinctifs de la Covid-19 (toux, perte goût et/ou odorat, maux de tête, difficulté respiratoire...); le test RT-PCR est impératif ! S'il est négatif, l'isolement se poursuit normalement ; s'il est positif, le cas contact devient un cas positif. Sans symptômes apparents, le test RT-PCR est recommandé à la fin des 7 jours. S'il est négatif, le salarié peut éventuellement raccourcir sa semi-quatorzaine et retrouver ses collègues dans le respect des gestes barrières bien évidemment.

Covid-19 en entreprise : plan d'action en cas de contamination
Pendant ce temps, l'employeur aura renforcé les mesures préventives dans ses locaux : aération des espaces de travail et de réception du public durant un quart d'heure toutes les 3 heures ; nettoyage de toutes les surfaces et objets avec un produit désinfectant spécifique, actif contre le SARS-CoV-2. Et si jamais au terme des 7 jours, l'entreprise compte 3 cas positifs au regard des tests des cas contacts, elle est considérée comme cluster. La règle est alors claire et concise : l'employeur contacte sans délai l'ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur par mail ici ou au 04 13 55 80 00. Pour le réseau CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur, informer les entreprises sur ces mesures de protection est aussi important que de les accompagner dans leur relance économique.  


Téléchargez le protocole national de santé et sécurité des salariés en entreprise face à l'épidémie de Covid-19

 

 
 
 
carte
CCI STORE
- MARKETPLACE
Restez connectés

twitter  youtube  LinkedIN  rss

Votre réseau CCI
> Accédez à la liste complète des CCI
 
 
Mentions légales - Nous contacter - Espace presse - Plan du site