logo

ouvrir
15-02-2013

L’industrie provençale du raffinage en profonde mutation

Le président de l’Union française des industries pétrolières (UFIP), Jean-Louis Schilanski, a présenté le 14 février à Marseille le bilan 2012 de la filière en France. Il en a profité pour faire le point sur l’industrie provençale du raffinage, premier pôle français avec près d’un tiers du potentiel national de raffinage. En raison d’une forte baisse de la demande française et européenne et d’un déséquilibre entre les fiscalités sur le gasoil et l’essence, le secteur connaît actuellement une profonde mutation. La zone de l’étang de Berre concentre quatre raffineries dont celle de LyondellBasell mise sous cocon jusqu’à fin 2013. Elles ont une capacité de raffinage de 29,4 MT. Leur atout principal : être adossées au Grand port maritime de Marseille, 3e port pétrolier mondial.

La Provence, p.II – 15/02/13


TRANSITION ÉCONOMIQUE