logo

ouvrir
27-02-2014

"NOUS DEVONS ET SAVONS TRAVAILLER ENSEMBLE, SANS TUTELLE NI SUJETION !"

image
 

Dans le cadre de la prochaine loi de décentralisation, le Gouvernement a fait part de son projet de placer les CCI sous le pilotage des Régions, en transférant leurs missions et ressources. Une intention condamnée par CCI France par voie de presse lundi 25 février.  Le président de la CCIR PACA réagit.
 
Dans un communiqué à la presse régionale le 27 février, Dominique Estève souligne que la simplification de l’organisation territoriale et l'amélioration de la coordination des acteurs publics au service d'une meilleure lisibilité "servent réellement les besoins des entreprises, notamment les plus petites". Le président de la CCIR PACA précise en revanche que "cette décentralisation ne peut se faire qu’en respectant la place de chacun, non en occultant le rôle intrinsèque des CCI, la légitimité et l’expertise de nos élus, eux-mêmes entrepreneurs, pour concevoir, adapter et déployer les meilleurs outils pour les chefs d’entreprise."
Conscient et convaincu que le réseau des CCI doit évoluer tout en gardant la maîtrise de son expertise pour accompagner les entrepreneurs, Dominique Estève croit en une complémentarité des structures, une répartition pertinente des compétences entre les Régions et les CCI, partenaires : "Nous devons et savons travailler ensemble, sans tutelle ni sujétion !" Il rappelle d'ailleurs que la CCIR PACA relève déjà ce défi avec la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur en se mobilisant côte à côte en faveur de la réalisation d’infrastructures majeures pour l’attractivité du territoire (Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur), en engageant des actions communes autour de la RSE comme levier de compétitivité pour les TPE et PME, en co-pilotant l’ARII qui va permettre de renforcer l’appui aux entreprises en termes d’Internationalisation et d’Innovation...

Photo à la une : Michel Vauzelle et Dominique Estève sur le stand de la CCIR, Forum International PACA, juin 2013, parc Chanot, Marseille (© Dominique Larosière)