logo

ouvrir
09-07-2014

SNCM : négociations avec le médiateur pour la survie de la compagnie

Le mouvement de grève qui a débuté le 24 juin entraîne de lourdes de pertes financières quotidiennes pour la SNCM mais aussi pour l’économie locale. Aux dires du secrétaire d’Etat en charge des Transports, Frédéric Cuvillier, la « situation est grave » et une mise en redressement judiciaire est envisagée, solution également préconisée par le Premier ministre. Elle serait « le seul moyen pour redonner un avenir à la SNCM ». Gilles Bélier, médiateur, désigné pour tenter de trouver une issue, négocie depuis le 7 juillet avec les actionnaires et les organisations syndicales. Celles-ci réclament toujours le « respect des engagements de l’Etat », avec la mise en œuvre du plan de redressement de la compagnie. Parallèlement, les collectivités territoriales (Ville de Marseille, Conseil général et MPM) ont demandé à l’Etat et à Transdev d’accorder un moratoire de 4 mois à la SNCM « gelant toute démarche de procédure de redressement judiciaire », pour permettre de finaliser un projet de reprise et, en contrepartie, ont demandé aux salariés de la compagnie « de suspendre immédiatement leur mouvement de grève » et de respecter ce moratoire.

La Provence, p.6 / Le Figaro, p.26 – 7/07/14, La Provence, p.3 / La Marseillaise, p.4 – 8/07/14, La Provence, p.3 – 9/07/14


TRANSPORTS