logo

ouvrir
09-10-2014

Nice-Matin : le tribunal de commerce examine les offres de reprise

Le groupe de presse régional, qui regroupe les titres Nice-Matin, Var-Matin, Monaco-Matin et 50 % de Corse-Matin, a été placé en redressement judiciaire le 26 mai dernier dans l’attente d’un repreneur. Parmi les six candidats en lice fin septembre, seuls quatre seraient encore sur les rangs : le groupe de presse belge Rossel, les salariés par l’intermédiaire d’une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) à laquelle participerait Bernard Tapie, l’éditeur de Paris-Normandie et enfin l’ancien propriétaire de La Tribune et de France Soir.  Le tribunal de commerce examine à compter du 13 octobre les offres de reprise. La décision est attendue le 21 octobre.

Les Echos, p.26 – 8/10/14


INDUSTRIE