logo

ouvrir
16-12-2014

LA NUIT HAUT-ALPINE QUI RESSERRE LES LIENS ENTRE TOURISME ET ECONOMIE

image
 

Comme le soulignait Maurice Brun, président de la CCI des Hautes-Alpes, le 19 novembre dernier au Quattro de Gap: "Nous aspirons collectivement à la réalisation de projets innovants. C’est dans cette démarche que nous nous retrouvons ce soir, et que nous devons nous inscrire dans les années à venir."  Une ambition collective était en effet partagée par les organisateurs et les 400 convives réunis pour la 2e Nuit du Tourisme.

Les messages délivrés au cours de de cette soirée étaient aussi relevés et créatifs que le dîner conçu par des chefs du terroir, à commencer par l'intervention de Joël Gayet, directeur de la chaire « Attractivité et marketing territorial » à Science-Po Aix-en-Provence. Evoquant la recette du succès des territoires concurrents du 05 en matière d'attractivité touristique et donc économique, il a soulevé la stratégie globale et la création d’une marque forte autour de « portes d’entrée » (ville, pôle de compétitivité, égérie…). « C’est le brand flag, navire amiral qui tire toute la flotte. » Et ce navire ne peut se piloter sans la cohésion de tous les équipiers, comme Pierre Besnard, préfet des Hautes-Alpes, l'a rappelé, confortant le message de Maurice Brun : « L’un des poumons du département, c’est le tourisme. Son oxygène, c’est la collaboration entre les différents acteurs ». Une collaboration qui s'illustre notamment par le lancement de l'Agence Départementale de Développement Economique et Touristique (ADET) qui, "jouera le rôle que collectivement vous voudrez lui faire jouer » a précisé Jean-Yves Dusserre, sénateur-président du conseil général des Hautes-Alpes.