logo

ouvrir
26-02-2015

La Marseillaise : deux offres de reprise

Le quotidien marseillais est en redressement judiciaire depuis le 25 novembre 2014. Deux repreneurs ont déposé une offre de reprise. La 1re émane des Editions des Fédérés mais aurait été jugée insuffisante par l’administrateur judiciaire. La 2e est portée par les Nouvelles Editions Marseillaises (NEM) avec à sa tête un journaliste, Jean-Marc Adolphe. Il prévoit de reprendre 148 des 205 salariés.

Le Figaro, p.26 – 26/02/15


INDUSTRIE