logo

ouvrir
13-08-2015

Kem One va recevoir un prêt public de 30 millions d’euros

Le groupe chimique, fabricant de PVC, avait été placé en redressement judiciaire en 2013 puis repris par l’industriel français Alain de Krassny et le fonds américain OpenGate Capital. Un plan de restructuration de 120 M€ a été approuvé fin juillet par la Commission européenne. Dans ce cadre, Kem One recevra d’ici fin septembre un prêt du Fonds de développement économique et social de 30 M€, selon un arrêté publié le 12 août par le ministère de l’Economie. Le groupe compte plusieurs sites en Provence-Alpes-Côte d’Azur : Lavéra, Fos et Berre dans les Bouches-du-Rhône, Saint-Auban dans les Alpes-de-Haute-Provence.

La Provence, p.I / Le Figaro, p.22 - 13/08/15


INDUSTRIE