logo

ouvrir
15-12-2015

TERRA CONTINENS, JEUNE ENTREPRISE SUD ALPINE QUI CONQUIERT LE MONDE

image
 

Leur ligne cosmétique évoquant les antipodes (Australie, Nouvelle Calédonie) et les terres d'ici (Provence, Bretagne) a conquis, en un an, japonais et suédois sans oublier les voisins européens. Terra Continens se démarque, se distingue et rayonne à l'export depuis Aiglun, près de Digne, grâce à des produits différenciants, un positionnement affirmé et un accompagnement personnalisé de CCI International Paca. Rencontre avec Franck Bertolino, binôme de Marie-Grace Goncalves.

- En neuf mois d’existence seulement, vous réalisiez 60% de votre CA à l’export, une distribution en Scandinavie et une ouverture sur le marché japonais. Comment expliquer ce développement rapide ?
  • Pour nous, l’export est une volonté première : nous avons voulu dès notre lancement participer au salon Maison & Objet à Paris pour nous faire connaitre sur la scène internationale ; ce salon est incontournable pour les détaillants français et positionnés à l’export. Pour notre démarrage avec le Japon, mon associée Marie-Grace Goncalves, issue de la société Lothantique, avait déjà connaissance de nombreux distributeurs étrangers, ce qui a facilité cette partie. Pour d'autres pays comme la Scandinavie, la démarche s’est faite par les distributeurs ayant visité nos stands sur Bologne, Dubaï et Nice. Néanmoins, tout cela à été réalisable du fait de la connaissance des réglementations à l’export, des incoterms et la parfaite maitrise des relations professionnelles de Marie-Grace.
- Le pré-diagnostic export réalisé fin 2014 par votre conseillère CCI International Paca* ciblait l’urgence de sécuriser vos démarches de prospection par le biais d’une A3P (Assurance Prospection Premiers Pas de Coface). Quelle a été la valeur ajoutée de CCI International par rapport aux autres opérateurs rencontrés ?
  • Une grande clarté, ainsi qu’une mise en relation directe avec les acteurs concernés ! L’analyse de notre Société effectuée par notre conseillère nous a permis d’acter, tout au long de notre petit parcours, une suite logique de paramètres à prendre en considération.
- Par la suite, vous avez été confrontés à d’autres problématiques dans la gestion de votre démarche export. Là encore, quelle a été l’action de CCI International Paca ?  
  • Pour l’heure nous n’avons pas eu d’autres grands comptes à l’export, ce qui explique moins de démarches ; mais dernièrement, nous avons fait appel à CCI International Paca pour nous aider à dénouer un problème de chèque sans provision d’un de nos clients italiens : l’accueil de notre conseillère, sa compréhension et sa rapidité de réaction pour nous indiquer la démarche nécessaire vis-à-vis de l’Italie a été d'un grand secours.

- Un produit Terra Continens vient de se distinguer par un City Award décerné par l’ICMAD (référence dans la cosmétique aux U.S.A) pour son design. A quoi attribuez-vous cette reconnaissance ? Quels sont les atouts de votre marque à l’international ?
  • La démarche s’est faite lors d’une rencontre sur le salon de Bologne d'une représentante de l’ICMAD : elle nous a convaincu du grand intérêt de notre participation à ce concours, auquel nous avons candidaté sans grande conviction... La reconnaissance est sans doute due à notre design singulier et a fortiori innovant. Le choix, éco-responsable, de ne pas utiliser d'emballage nous a poussés à explorer toutes les possibilités graphiques réunissant le carnet de voyage et l'épure contemporaine. Terra Continens a pour vocation d’inviter au voyage sur des terres lointaines par leurs senteurs, d'affirmer aussi des racines en Provence et un vrai made in France. Cet ensemble séduit l’international et l’accueil est à la hauteur. Notre pays, notre région, ont une renommée extraordinaire et un symbole de qualité.


* Véronique Kresz, conseillère CCI International Paca dans les Alpes-de-Haute-Provence