logo

ouvrir
24-02-2016

Rejets de l’usine Altéo : examen d’un référé

Le tribunal administratif a examiné le 23 février la demande de suspension de l’arrêté préfectoral du 28 décembre 2015, qui a autorisé la poursuite de l’activité de l’usine Altéo de Gardanne avec rejets d’effluents liquides au large de Cassis sous conditions, demande déposée en référé par cinq associations. La séance a donné lieu à de vifs débats entre associations, Altéo et la Dreal. La décision du tribunal devrait être rendue dans quelques jours.

La Provence, p.5 / La Marseillaise, p.6 / Les Echos, p.23 – 24/02/16


COMMERCE / TOURISME