logo

ouvrir
16-09-2016

PARCE QU'UN IMPACT A L'EST DU TERRITOIRE CONCERNE LA REGION DANS SON ENSEMBLE

image
 

Parce que l’attentat du 14 juillet à Nice a de douloureuses répercussions sur les entreprises azuréennes, il peut toucher plus globalement le tourisme et l'économie de Paca. C'est pourquoi un soutien exceptionnel à l'échelle régionale est apparu évident, notamment pour la CCIR Paca aux côtés de la CCI Nice Côte d'Azur et des partenaires institutionnels.

Dans un premier temps, un Guichet a été rapidement mis en place par la CCI Nice Côte d'Azur pour centraliser toute demande des entreprises impactées, que ce soit dans leur activité économique, pour le maintien de leurs emplois, ou pour faire face à des soucis de trésorerie et d’échelonnement de paiements obligatoires. L’objectif de ce dispositif est d'apporter les réponses les plus appropriées à chaque entrepreneur dans les meilleurs délais.
 
Concernant une aide financière d’urgence, les institutions ont débloqué deux fonds de soutien fléchés vers les entreprises touchées : un fonds d’urgence (près de 600 000 euros) dédié aux 42 entreprises de la Promenade des Anglais, directement impactées le soir de l’attentat ; un fonds exceptionnel (2 millions d’euros) abondé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Métropole de Nice-Côte d’Azur, le Département des Alpes-Maritimes, la CCI de région et la CCI Nice Côte d’Azur. Ce dernier a pour vocation d’aider particulièrement les TPE  et les PME  de moins de 20 salariés situées dans la zone touristique de Nice et qui ont subi des pertes de chiffre d’affaires d’au moins 20%.
 
Un geste déployé au bénéfice d'un territoire blessé et d'une région fragilisée mais qui ne se laisse pas couler, au contraire, pour relancer l’économie et le tourisme. La campagne Je consomme Côte d’Azur mise en œuvre après les intempéries d’octobre 2015 a repris avec plus de vigueur et s'associe à #Cotedazurnow, la nouvelle action d'envergure régionale pour rebooster l’image d’un territoire vivant et actif.