logo

ouvrir
17-03-2017

SROM et Schémas Sectoriels se construisent à la CCIR. On vous fait un dessin ?

image
 

Le président Alain Lacroix l'avait annoncé en assemblée générale le 26 janvier : un important chantier, décisif pour la nouvelle mandature, monopolise compétences et cohésion d'élus, DG et collaborateurs des CCI de Paca les six premiers mois de 2017. Il s'agit de la Stratégie du réseau, du Schéma Régional d'Organisation des Missions (SROM) et des cinq Schémas sectoriels. Qu'est-ce donc ? A quoi ça sert ? Comment ça se passe ? 

"Nous aurons, dans les prochains mois, à porter devant l'Etat un Plan Stratégique. Je ne conçois pas cet exercice comme une obligation mais comme une nécessité. Celle d'avoir une feuille de route : non pas une formalité administrative de plus, mais l'expression d'une ambition." Alain Lacroix évoquait ainsi la route à suivre pour engager les mutations du réseau, avec des balises claires et précises à identifier, des objectifs chiffrés, un plan d'actions pour les 5 années à venir. La condition indispensable pour mettre les CCI de Paca au coeur de leur mission et les positionner au centre de l'organisation du monde économique régional.

Un calendrier

La prochaine échéance du 21 avril est la livraison de la Stratégie du réseau, ce que l’on pourrait appeler le projet d'entreprise : un document élaboré par le Bureau de la CCIR (composition ici), lequel, pour Alain Lacroix, « est en quelque sorte le club des dirigeants, l'endroit où il importe que nous construisions à la fois la cohérence de nos actions et la cohésion de notre groupe. »

Parallèlement aux fondations que représente cette Stratégie du réseau, la construction de piliers est en cours. Les cinq murs porteurs que sont les schémas sectoriels (Appui aux territoires ; Appui aux entreprises ; Gestion d'équipements ; Formation, enseignement et emploi ; Représentation des entreprises) ainsi que le SROM, clef de voûte du réseau pour la mandature 2016-2021, seront livrés le 29 juin prochain. 

Un process

Les équipes de ce chantier prioritaire, dont la maîtrise d'oeuvre a été voté le 26 janvier dernier, sont désormais constituées d'expertises au sein du réseau des CCI de Paca dans son ensemble :
  • Le Schéma Appui aux territoires, piloté par la CCI Marseille Provence (Laurent Amar) et copiloté par la CCI du Var (Jacques Bianchi), concentre les forces d'une dizaine d'élus et de collaborateurs du réseau au fait de l'aménagement, de la mobilité, du Très Haut Débit, du foncier économique, de l'attractivité...
  • Le Schéma Appui aux entreprises, piloté par la CCI Nice Côte d'Azur (Jean-Pierre Savarino) et la CCI Marseille Provence pour le pan digital CCI Store (Jean-Daniel Beurnier), copiloté par la CCI des Hautes-Alpes (Eric Gorde), engage sept autres visions affûtées d'élus et collaborateurs sur la compétitivité, l'innovation, l'export, la création-transmission, la performance globale, les nouveaux modèles...
  • Le Schéma Gestion d'équipements, piloté par la CCI du Var (Jacques Bianchi) et copiloté par la CCI du Pays d'Arles (Frédéric Pujante), fait appel à cinq autres compétences d'élus et de collaborateurs sur la question des ports et aéroports, des palais des congrès, des bâtiments connectés, durables, exemplaires...
  • Le Schéma Formation, enseignement et emploi, piloté par la CCI de Vaucluse (Bernard Vergier) et copiloté par la CCI Nice Côte d'Azur (Laurent Lachkar), rassemble les connaissances d'une quinzaine d'élus et collaborateurs quant à l'apprentissage, aux filières d'avenir, à l'alternance, au e-learning, aux métiers de demain...
  • Le Schéma Représentation des entreprises, piloté par la CCI Marseille Provence (Jean-Luc Blanc) et copiloté par la CCI de région Paca (Bernard Grech), s'adjoint les regards avertis de deux cadres en matière d'influence et de lobbying, de ce qui rassemble et fédère, aux niveaux régional, interrégional et eurorégional.
  • Enfin, le Schéma Régional d'Organisation des Missions, piloté par la CCI des Alpes-de-Haute-Provence (Roland Gomez) et copiloté par la CCI de région Paca (Marc Chabaud), fait appel aux contributions de deux cadres experts en termes de gestion des ressources, humaines et financières.

D'ici à fin juin, c'est donc un travail conséquent de réflexion partagée et de contribution productive qui est engagé : une mission structurante pour la feuille de route des CCI au bénéfice de l'avenir économique de Paca à l'horizon 2021.