logo

ouvrir
16-01-2018

Le port de Marseille-Fos attire la plus grande usine 100% chinoise en France

image
 

A l’occasion de la visite du président Macron en Chine, un accord a été signé lançant la phase finale de négociation pour l’accueil sur le port de Marseille-Fos de l’usine européenne du groupe chinois Quechen Silicon Chemical, N°3 mondial de la silice pour les « pneus verts ».

Fruit de deux années de négociation, Quechen Silicon Chemical a signé l’accord confirmant son intention de construire à Fos-sur-Mer une usine de production d’une capacité de 90 000 tonnes par an de silice à haute dispersion (HDS) et de matière premières associées, ainsi qu’un centre de Recherche et Développement. L’investissement s’élève à 100 millions d’euros et devrait générer 130 emplois. Le site, positionné sur le domaine du Grand Port Maritime de Marseille, est sorti vainqueur d’une mise en concurrence avec 28 lieux en Europe et qui a nécessité ces derniers mois une mobilisation sans précédent des acteurs publics et privés pour s’imposer face à Rotterdam.

usine chinois Quechen Silicon Chemical à Marseille Fos

La lettre d’intention qui lance la dernière phase des négociations relatives à la réalisation du projet en Provence a été signée le 9 janvier 2018 à l’occasion de la visite du président de la République Emmanuel Macron en Chine. Elle associe, outre Quechen et le GPMM, le groupe chimique KemOne qui prévoit d’instaurer des synergies avec le nouveau venu et l’agence de promotion économique Provence Promotion. Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille Provence et de Provence Promotion, se réjouit de la « dynamique collective privée-publique » qui s’est organisée pour aboutir à cette décision positive : « Quechen Silicon Chemical sera sans aucun doute le premier d’une série d’investissements à capitaux chinois »,en particulier pour le devenir de la plate-forme PIICTO à Fos.

En savoir plus sur le site de la CCI Marseille Provence