logo

ouvrir
22-10-2018

A Marseille, les eaux polluées des bassins de radoub bientôt traitées

Le Grand port maritime de Marseille (GPMM) vient de présenter un projet de traitement des eaux résiduelles des bassins de radoub. Il consiste à les équiper d’un dispositif permettant de séparer les eaux claires des eaux polluées. Ces dernières seront dirigées vers des bassins de stockage et de décantation. L’investissement étant conséquent (10 M€), la mise en œuvre de ce procédé sera réalisé en deux phases : les trois plus grandes formes seront équipées en 2019-2020, les six autres en 2021.

La Provence, p.II – 21/10/18


TRANSITION ÉCONOMIQUE