logo

ouvrir
12-11-2018

La Région va expérimenter des TER hybrides ou à hydrogène

Le projet de modernisation de la ligne ferroviaire entre Aix et Marseille suit son cours. Les travaux se poursuivent avec comme objectif la hausse de la fréquence des voyageurs. Mais si l’activité ferroviaire augmente, la pollution des TER roulant au diesel va s’accroître. L’électrification de la ligne étant trop onéreuse, la Région cherche des solutions alternatives. Deux technologies pourraient être utilisées : les trains à l’hydrogène et les trains hybrides. Des expérimentations seront menées en ce sens à l’horizon 2020.

La Provence, p.9 – 12/11/18


AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE