logo

ouvrir
12-07-2013

MOBILITE DURABLE : LE GOUVERNEMENT AYRAULT RETIENT LE SCENARIO OPTIMISTE

image
 

Le Plan d’Investissement d’Avenir dévoilé par le Premier ministre valide le scénario 2 de la Commission Mobilité 21, lequel propose la réalisation des noeuds ferroviaires de Marseille et Nice sur la future Ligne Nouvelle, de l'A56 entre Fos et Salon et de l'A54 contournant Arles : "une première étape importante pour la dynamique économique régionale".

Dominique Estève, président de la CCI de région, se réjouit en effet du choix de traiter en simultané, avant 2030, les deux extrémités de la Ligne Nouvelle, condition sine qua non de la construction d’un arc ferroviaire performant au service de la mobilité durable de notre territoire. Comme il l'a souligné dans un communiqué de presse le 12 juillet, "cela démontre aussi la portée de la voix de notre réseau consulaire, de concert avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’ensemble des acteurs politiques et socio-professionnels qui se sont mobilisés. Nous avons su mener une démarche collégiale, solidaire, dans l’intérêt de notre territoire, et nous en apprécions aujourd’hui les effets." Toutefois, si trois projets structurants ont été placés dans les premières priorités du SNIT (Schéma National des Infrastructures de Transport), Dominique Estève "regrette que (...) la Liaison Est Ouest Avignon et l’A51 dans les Alpes du Sud restent reportés au-delà de 2030."


Phasage 2014-2030 de la Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur retenu dans le scénario 2 de la Commission Mobilité 21 - budget 6,7 Mds € (carte RFF)