logo

ouvrir
30-08-2013

Atmel mis en difficulté par LFoundry

Le groupe microélectronique américain, implanté à Rousset dans les Bouches-du-Rhône, se retrouve dans une situation difficile. En 2010, l’unité de fabrication de composants électroniques du groupe a été vendue à la fonderie allemande LFoundry, spécialisée dans la fabrication de microprocesseurs. Or, l’entreprise a été placée en redressement judiciaire en juin dernier. Celle-ci vient de demander au tribunal de commerce de Paris d’étendre la procédure de redressement judiciaire à Atmel. Le groupe s’était en effet engagé lors de la vente à soutenir LFoundry pendant quatre ans. Rendez-vous au tribunal de commerce le 19 septembre.

La Provence, p.5 – 30/08/13


INDUSTRIE