Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
La CCI de région, maison commune des CCI territoriales

La sobriété foncière passe, aussi, par la valorisation des ZAE

Le collectif d'acteurs régionaux engagés sur une feuille de route permettant de concilier développement économique et sobriété foncière ont donné "La preuve par l'exemple" : c'était la thématique du séminaire du 9 novembre dernier mobilisant notamment le réseau CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur sur l'enjeu des Zones d'Activités Economiques.
  • #Economie régionale
  • #Aménagement du Territoire
  • #Foncier économique
  • #Transition écologique
  • Retour sur le forum "La preuve par l'exemple" Sobriété foncière
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Lundi 13 novembre 2023
    Décliner la sobriété foncière sur le foncier économique

    En introduction du 3e atelier du séminaire organisé à Marseille par les acteurs régionaux partenaires et mobilisés autour de Sud Foncier Eco, Violaine Richard, vice-présidente de la Région Sud (Commission Transition Numérique et Aménagement des Territoires, Commission Transition Énergétique, stratégie des déchets et qualité de l’air) confirme que la sobriété foncière est « un sujet d’actualité et pour la décennie à venir : l’objectif ZAN  à 2050 est un enjeu dans la lutte contre le dérèglement climatique et pour la préservation de la biodiversité (...) En tant que région pilote en France depuis un an pour la planification écologique du Gouvernement, nous sommes dans un vrai processus de gestion économe de l’espace avec des objectifs ambitieux. On doit trouver un équilibre entre développement harmonieux et sobriété foncière : il faut que le Schéma Régional de Développement Economique d'Innovation et d'Internationalisation (SRDEII) et le Schéma Régional de Développement Durable et d'Egalité des Territoires (SRADDET) marchent ensemble. »

     

    Sophie Tasqué, responsable des études économiques de la Région Sud, rappelle que le dispositif multi-partenarial  « Sud Foncier Eco permet d’outiller la stratégie régionale : c’est la coconstruction d’une base de données consolidée qui permet de catégoriser les ZAE, d’offrir énormément d’informations économiques aux décideurs, entrepreneurs, acteurs territoriaux. Nous estimons à environ 200 hectares les réserves foncières potentiellement mobilisables à moyen terme au sein des zones d’activité ; à 3000 hectares les nouveaux projets de zones économiques programmés au sein des documents d’urbanisme ; de 500 à 1500 hectares nécessaires à l’horizon 2030. »

     

    Préserver, requalifier et densifier les zones d'activité

    Fleur Chambonneau, chargée de mission Zones d'activités & Développement Durable à l'ARBE Région Sud, souligne que « l’enjeu est notamment de requalifier les ZAE existantes : elles ne sont pas très considérées et c’est un chantier difficile, mais il faut réellement se pencher dessus et densifier au lieu d’étendre. Cela ne résume pas à refaire la voirie ou mettre des leds !  Nous déployons des outils sur lesquels s'appuyer pour engager cette mutation. Le label régional Parc+ offre par exemple une approche très réaliste et propose un accompagnement global : 8 ambitions sont servies par la sobriété foncière. 34 parcs d'activités sont engagés à ce jour et ce chiffre devrait monter à 40 la semaine du 13 novembre. »

     

    Isabelle David, développeur territorial CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence, intervenant pour l'ensemble du réseau CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur, confirme que « sanctuariser le foncier économique représente un enjeu majeur pour garantir la disponibilité de terrains adaptés à des activités de production. Ces opérations de requalification et de densification impliquent un changement de pratiques et de stratégies foncières où l’on passe d’une logique de coup par coup à une logique de planification des besoins des entreprises. Cette dernière demande une meilleure connaissance du foncier économique existant et disponible mais aussi des besoins fonciers et immobiliers des entreprises ainsi que des infrastructures et équipements associés.  A octobre 2023, 2 EPCI sur 5 ont finalisé leur inventaire de ZAE : il faut continuer et pour ce faire, nous proposons un accompagnement dédié, dans le cadre de la démarche de coordination régionale pilotée par la DREAL et la Région Sud : webinaires, partage d’expérience et d’expertises, bases de données...  Dans le cadre d'une enquête conduite par la CCI de Vaucluse auprès d'un panel d'entreprises, nous savons déjà qu'une entreprise sur deux exploite son potentiel constructif (autorisé dans les documents d'urbanisme) ; une sur trois est insatisfaite de son emplacement et deux sur trois ont un projet foncier dans les moins de 5 ans. »