Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
La CCI de région, maison commune des CCI territoriales

Une économie régionale à la peine mais résistante

La dernière enquête de conjoncture menée par l'observatoire du réseau CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur auprès de 2 566 entrepreneurs n'autorise pas un grand optimisme malgré des signes de résilience. Voici la synthèse en demi-teinte du baromètre N°37 portant sur le bilan d'activité du 4e trimestre 2023, les perspectives recueillies au 1er trimestre 2024, l'indice de confiance des dirigeants et leurs réactions à l'inflation.
  • #Actu régionale
  • #Economie régionale
  • #Conjoncture
  • baromètre conjoncture paca N°37
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Mercredi 24 avril 2024
    Des nuages persistants en termes d'activité et de finance
    • L'activité des entreprises régionales, dégradée au 3e trimestre, s'est aggravée au 4e, notamment dans l'industrie avec un recul notable de 6 points et dans le commerce et les services en repli de 3 points. Ce recul a concerné les unités de toutes tailles, même les PME de plus de 50 salariés qui affichent un solde d'opinion en chute de 7 points.
    • Près de la moitié des dirigeants interrogés ont réduit leurs marges bénéficiaires par réaction à l'inflation qui a continué de grimper jusqu'à fin mars. Même si plus de la moitié d'entre eux ont augmenté leur prix de vente, cela n'a pas compensé le manque à gagner.
    • Si l'indice de confiance dans leur propre entreprise reste l'indicateur le plus élevé (près de 60 %), cette valeur recule de 3 points en février, au moment de l'enquête auprès de ces quelque 2 500 dirigeants.

     

    Quelques éclaircies selon le secteur et la taille
    • Tout n'est pas sombre dans le ciel conjoncturel sondé à la fin du 1er trimestre 2024 : les carnets de commande se sont stabilisés fin 2023 pour plus de la moitié des entreprises et ont même grossi pour 14 % d'entre elles.
    • Signe de résilience et d'adaptation au contexte économique ? Les dirigeants sont plus nombreux  à prévoir d'investir au début de cette année : 3 points de plus.
    • A février 2024, les perspectives d'activité s'améliorent légèrement, passant d’un seuil négatif de -15 à -12 au niveau macroéconomique et pour une fois de l'avis des TPE (+ 4 points) et des entreprises de services touristiques.
    • Une "décontraction" se ressent au niveau de l'emploi avec des prévisions d'embauches dans les entreprises de plus de 50 salariés qui affichent un solde d'opinion en hausse de 5 points.
    • Les entrepreneurs régionaux reprennent confiance vis-à-vis de l'économie locale (+ 4 points) et étrangement de l'échelon national et international (+ 2,5 points) malgré un climat géopolitique tendu.
    • Enfin, si l'inflation devait rester à un niveau élevé au 2e trimestre 2024, seuls 14 % des dirigeants de Provence-Alpes-Côte d'Azur envisageraient de toucher à la masse salariale, préférant opter pour des solutions telles que la renégociation avec les fournisseurs (30 %),  des économies d'énergie (20 %), des changements de process (15 %).

     

    Découvrez les résultats du Baromètre N°37 en version dynamique