Chambre de commerce et d’industrie de région Paca
Presse
Le reseau CCI
newsletter
Twitter  Youtube  LinkedIN  RSS
toutes
les actus
ouvrir
11-10-2019

Brexit : que retenir de la tribune d'Alastair Campbell à Marseille ?

image
 

C'était le 3 octobre au Palais de la Bourse, devant 400 acteurs économiques invités de Pierre-Edouard Berger (Club Marseille Métropole) et Jean-Luc Chauvin (CCI Marseille Provence). Alastair Campbell, communicant britannique, spin doctor de l'ex Premier ministre Tony Blair et anti Brexit convaincu, s'est exprimé quelques semaines avant le divorce annoncé entre le Royaume-Uni et l'Europe. Passage en revue (de presse).

« Nous sommes farouchement pour que vous restiez dans l'Europe (...) Un Brexit dur serait l'échec d'une Europe qui n'est pas allée assez loin en termes de fiscalité et de droit du travail communs » : c'est le message adressé par Jean-Luc Chauvin à Alastair Campbell comme on peut le lire dans l'article de la CCI Marseille Provence. Pour l'invité britannique, « le Brexit s'apparente à choisir son propre déclin » et résulte d'une « colère populaire qui n'a rien à voir avec l'Europe mais avec le crash économique mondial» Ce pro remain réclame un second référendum, le premier datant d'il y a trois ans. Des articles de La Provence du 30 septembre et du 1er octobre confirment que pour Alastair Campbell, le Brexit est encore évitable, qu'un nouveau référendum serait  « la moins mauvaise option »  ; un Brexit  « aura forcément un impact économique selon Pierre-Edouard Berger car même si le Royaume-Uni n'est pas le premier partenaire de notre région, on peut craindre une augmentation des droits de douane. » 

Alastair Campbell invité du Club Marseille MétropolePhoto © Robert Poulain (de g. à d.) : PE Berger, A. Campbell, JL Chauvin

« Je. Ne. Sais. Pas. » est la réponse d'Alastair Campbell à des questions légitimes qu'il soulève dans l'article de Destimed  : « est-ce qu'on est prêts ? Est-ce certain que nous quitterons l'Union Européenne au 31 octobre ? Le Premier ministre Johnson veut-il qu'on sorte sans accord ? Quels seront les effets pour la France et le reste de l'Europe ?... » Pour ce pro Européen, amoureux de la Provence (et de l'OM), cela signifiera « dire au revoir non seulement à une alliance réussie, mais également à de nombreuses valeurs qui ont contribuer à créer pour le Royaume-Uni une réputation largement positive dans le monde entier. »

 Alastair Campbell invité du club Marseille MetropolePhoto © Robert Poulain

«  Le Brexit est tout sauf anodin pour les entreprises provençales. »  L'article de La Tribune Provence-Alpes-Côte d'Azur détaille l'impact de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne sur notre territoire. Selon Jean-Luc Chauvin « la perspective de déstabiliser les modèles économiques des TPE PME n'est pas une vue de l'esprit. Londres représente la première destination pour l'Aéroport Marseille Provence avec 683 000 passagers en 2018 (...) La Grande-Bretagne est le 13e client des Bouches-du-Rhône et son 23e fournisseur. 1 400 entreprises font du business avec la Grande-Bretagne, 45 sociétés disposent d'une filiale anglaise et le Royaume-Uni est le 4e investisseur étranger sur notre territoire. Tout cela illustre bien les enjeux. »


Comment se préparer à un Brexit dur ? Cet article peut vous intéresser

 
 
 
carte
CCI STORE
- MARKETPLACE
Restez connectés

twitter  youtube  LinkedIN  rss

Votre réseau CCI
> Accédez à la liste complète des CCI
 
 
Mentions légales - Nous contacter - Espace presse - Plan du site